publié le 15 juillet 2014
Mali : condoléances aux proches et à la famille de l’adjudant-chef Dejvid Nikolic

C’est avec une immense tristesse que j’ai appris la disparition de l’adjudant-chef Dejvid Nikolic, lundi 14 juillet, au cours d’une opération de reconnaissance dans la région l’Al Moustarat, au Mali, alors que, dimanche, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian annonçait la fin de « l’opération Serval » lancée en janvier 2013 pour stopper la progression des terroristes et soutenir les troupes maliennes.

Je voudrais adresser toutes mes condoléances, au nom du groupe d’amitié France-Mali, à la famille de l’adjudant-chef Nikolic ainsi qu’à ses proches. Ce nouveau décès est une douleur immense pour notre pays dont les soldats sont engagés aux côtés des soldats maliens.

L’opération « Barkhane », annoncée dimanche par le ministre le Drian, qui se mettra en place dans les jours qui viennent, en partenariat avec les cinq pays de la zone sahélo-saharienne et qui devra mobiliser 3000 militaires ; saura répondre à l’enjeu de la sécurité de tous et de lutte contre le terrorisme. Aujourd’hui, plus que jamais, la France est aux côtés du Mali, et au-delà, pour la sûreté de l’ensemble de la région subsaharienne.

 

Razzy HAMMADI,

Député de la Seine-Saint-Denis,

Président du groupe d’amitié France-Mali à l’Assemblée nationale