publié le 10 juillet 2014
Le budget de l’Éducation nationale en hausse.

Benoît HAMON se réjouit des arbitrages du Premier ministre en

faveur du budget de l’Education nationale

 

Benoît HAMON, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, se réjouit des arbitrages du Premier ministre en faveur du budget de l’Education nationale.

La progression des moyens de l’éducation nationale, de l’enseignement et de la recherche traduit la volonté politique du gouvernement d’ancrer l’école comme l’un des moteurs essentiels de la lutte contre les inégalités, en faveur de la réussite de tous les élèves, conformément aux engagements du Président de la République.

Le budget du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche va ainsi augmenter dès 2015 puis chaque année jusqu’en 2017. Pour 2015, cette hausse s’élève à 1,15 milliard d’euros supplémentaires.

Cette hausse confirme la création effective de 60 000 postes sur le quinquennat qui, pour rappel, se décomposent ainsi :

–        54 000 postes créés dans l’éducation nationale,

–        5 000 postes créés dans l’enseignement supérieur,

–        1 000 postes créés dans l’enseignement agricole.

Pour l’éducation nationale, 31 794 postes seront ainsi créés d’ici à 2017 alors que 22 206 postes l’ont déjà été entre 2012 et 2014.

Pour l’enseignement supérieur, 3 000 postes seront créés entre 2015 et 2017. 2 000 postes avaient été créés entre 2012 et 2014.