publié le 28 mai 2014
M11 et T1 à Montreuil : ma lettre adressée au Premier ministre

Voici la lettre que j’ai adressée au Premier ministre Manuel VALLS à propos des éventuelles coupes budgétaires menaçant les projets de prolongement de la ligne 11 du métro et de la ligne 1 du tramway à Montreuil :

Monsieur le Premier Ministre,

Je me permets d’attirer votre attention au sujet des projets d’infrastructures de transports dans l’est parisien possiblement menacés par des contraintes budgétaires.

En effet, la semaine dernière, Pierre SERNE, Vice-président de la Région Ile-de-France chargé des transports et des mobilités, a annoncé à la presse que la part budgétaire allouée par l’Etat au Grand Paris pour les futurs travaux d’infrastructure de transports était sujette à une réduction de l’ordre de plusieurs centaines de millions d’euros.

Bien que cette information n’ait pas encore été confirmée par le Gouvernement, la baisse drastique des financements accordés par l’Etat à la Région remettrait irrémédiablement en question les plans de prolongement de la ligne 11 du métro et de la ligne 1 du tramway.

Je tiens, Monsieur le Premier Ministre, à souligner l’effort constant et unanime des citoyens et élus montreuillois pour faire acheminer ces équipements de transport dans leur ville. Depuis plusieurs années, Montreuil réclame un réseau de mobilité à la hauteur des enjeux sociaux et économiques que représente cette commune de plus de 100 000 habitants. Seuls la ligne 9 du métro et un réseau de bus faiblement maillé desservent le vaste territoire de Montreuil, laissant des dizaines de milliers de Montreuillois en marge des activités économiques, sociales, culturelles et administratives de notre région.

Ainsi, je n’insisterai jamais assez sur l’importance cruciale que représentent les projets de prolongement des lignes de métro et de tramway, qui permettraient de participer, entre autres avantages, à la relance de l’économie locale. Aussi, je vous saurais gré de bien vouloir me tenir informé des intentions réelles du Gouvernement concernant le futur budget alloué au Grand Paris pour ses investissements de transports et de mobilités.

Demeurant dans l’attente de votre réponse, je vous prie de croire, Monsieur le Premier Ministre, en l’expression de mes considérations les plus hautes.

Razzy HAMMADI