publié le 16 mai 2014
Communiqué de presse

Projet du maire de Noisy Le Sec de constituer un groupement de commande avec la ville de Bobigny pour la réalisation d’une étude d’un tracé alternatif du T1 : les Montreuillois-e-s veulent le T1 et refusent d’être pris en otage ! »

Le Maire de Noisy le Sec, M. Rivoire a inscrit à l’ordre du jour du conseil municipal du 15 mai une délibération visant à approuver une convention constitutive d’un groupement de commande avec la ville de Bobigny aux fins de réaliser une étude sur un tracé alternatif du T1.

Le prolongement de la ligne 1 du tramway est attendu depuis de très nombreuses années à Montreuil et par de très nombreux habitants de nos territoires. Il concrétise une mobilisation constante de la région Ile de France, du département de la Seine-Saint-Denis ainsi que du Gouvernement, qui a permis d’obtenir les financements nécessaires à la réalisation du projet. L’arrivée du T1 est une chance pour nos territoires et pour tous ses habitants. Son arrivée améliorera considérablement les conditions de transport et de mobilité des Montreuillois-e-s.

Tous les tracés ont été étudiés et celui retenu dans l’enquête publique a été validé, notamment suite, dans un soucis constant de concertation, à l’intégration des remarques de la ville de Noisy le Sec concernant le maintient de la circulation sur l’avenue Jean Jaurès ainsi que la création de places de stationnement.

Une nouvelle fois, M. Rivoire tente par une manœuvre dilatoire et politicienne de retarder le calendrier du T1. Nous appelons en conséquent à une forte mobilisation de tous les acteurs concernés, des habitants et des élus pour que le calendrier du T1 ne subisse pas de retard, et que le T1 demeure ce qu’il est : un progrès considérable pour les transports du quotidien des Montreuillois-e-s et de tous les habitants concernés par l’ensemble de la ligne T1.

Razzy Hammadi, Député de Seine-Saint-Denis
Choukri Yonis, Présidente du groupe socialiste et citoyen au conseil municipal de Montreuil