publié le 16 mai 2014
« Choisissons l’Europe du peuple pour le peuple »

Récemment, je vous invitais à ne pas manquer le rendez-vous démocratique européen du dimanche 25 mai. En effet, dans quelques jours, ce sera à vous de décider de l’orientation de l’Union européenne pour les cinq années à venir. Je n’insisterai jamais assez sur l’importance cruciale de ces élections qui vont façonner le visage de notre continent.

A l’issue de l’élection des « eurodéputés », les chefs d’État et de gouvernement des 28 pays membres de l’UE devront proposer au Parlement le nouveau président de la Commission européenne. La Commission représente l’intérêt général et est la seule instance disposant de l’initiative législative. En un mot, la Commission détermine en grande partie les normes adoptées par l’Union européenne.

Or, aujourd’hui, Bruxelles est aux mains de forces politiques qui pèsent sur la croissance et qui méprisent l’intérêt de ses citoyens. En effet, le Parlement européen et la Commission sont dominés par la droite depuis 15 ans. Ne nous trompons pas d’adversaire : le problème n’est pas l’Europe, mais ses actuels décideurs. Aujourd’hui, en Europe, nous avons le pouvoir de mettre un terme à l’austérité et à la dictature des marchés, mais cela n’est possible que si nous nous rendons massivement aux urnes et que nous faisons le bon choix.

Si le Parti socialiste européen (PSE) arrive en tête des suffrages, les chefs d’État et de gouvernement proposeront l’Allemand Martin Schulz comme nouveau président de la Commission. Ce serait un tournant majeur, historique, pour l’UE et ses 500 millions de citoyens. Après de nombreuses années de politiques de droite, conservatrices et néolibérales, l’Europe prendra le chemin de la croissance, de la justice sociale et de l’intérêt général.

Dans notre circonscription d’Île-de-France, Pervenche Berès est la tête de liste des candidats socialistes. Depuis de nombreuses années, ses camarades eurodéputés et elle-même se sont battus pour privilégier l’intérêt des citoyens, pour garantir la qualité des services publics, pour refuser l’austérité, pour défendre les droits fondamentaux, pour redonner un souffle à nos industries, ou encore pour mettre fin aux paradis fiscaux. Par son travail de qualité et ses choix, Pervenche Berès incarne l’Europe à laquelle vous aspirez : l’Europe du peuple pour le peuple.

Ainsi, dimanche 25 mai, ne manquez pas l’occasion de vous faire entendre auprès des instances de Bruxelles. Le 25 mai, dans votre bureau de vote, dites oui à la croissance, oui à l’emploi, oui à la justice, oui à une Europe qui vous ressemble. Le 25 mai, venez choisir votre Europe.

 

Pour en savoir plus sur le programme des socialistes, rendez-vous sur : www.choisirnotreeurope.fr