publié le 2 septembre 2013
Edito : Bonne rentrée à Toutes et à Tous

Montreuilois(e)s, Bagnoletais(e)s, Bonne rentrée à toutes et à tous,

J’ai souhaité une nouvelle fois m’adresser à vous en ce début de mois de septembre, pour vous redire mon engagement à vos côtés, ainsi que ma disponibilité et celle de mon équipe.

L’engagement est quotidien. L’année passée, ce sont plus de 1500 Montreuillois(e)s et Bagnoletais(e)s qui ont été accueillis par mon équipe ou moi-même à ma permanence.

Nous ne refusons aucun combat ; logement, sécurité, projet associatif ou d’entreprise, aide à la régularisation de sans-papiers, emploi… Les demandes de soutien, d’accompagnement et de conseils sont nombreuses. Souvent elles ne relèvent pas des compétences directes d’un député.

Pour autant, nous n’abandonnons aucun des combats qu’il nous faut livrer en votre nom. Les résultats de notre action le démontrent chaque jour. Nous sommes présents, mobilisées et à l’écoute de chacun de ceux qui à notre rencontre sont convaincus qu’ensembles, nous sommes bien plus forts.

C’est avec la même force de conviction que nous entamons cette rentrée : une attention particulière reste de mise pour les plus jeunes dans l’Education nationale qui bénéficie de plusieurs milliers de postes là où pendant 10 ans la droite n’avait su que pratiquer saignées dans les effectifs et désorganisation du service public d’éducation.

Pour les demandeurs de logements, nous continuerons à exiger à ce que leurs droits soient respectés et que la transparence enfin soit effective, nous continuerons d’agir pour que le droit à la sécurité soit entendu et que nous nous dotions des moyens de tranquillité publique que les autres villes ont su mobiliser…

C’est avec tristesse que je vois souvent le potentiel de nos deux villes gaspillé en raison de l’incompétence et de l’absence de vision. Heureusement, c’est avec optimisme que je vois les citoyens de nos villes se mobiliser, créer, investir et agir ensemble.

Au Parlement, je suis fier d’avoir été désigné parmi les 10 députés les plus actifs. Des débats sur les mesures prises contre la crise en tant que membre des commissions des affaires économiques et européennes à ma mission au Mali dans le cadre de ma présidence du groupe d’amitié, j’ai voulu et continuerai à être un député autant à l’aise dans les rues de notre circonscription que dans les débats au sein de l’Hémicycle.

L’amélioration de la vie quotidienne à travers la « loi consommation » dont j’ai été le rapporteur, ma proposition de loi contre les discriminations visant à instaurer les actions de groupe dans ce domaine, mon refus d’entériner le pacte budgétaire européen, ou bien encore les propositions portées dans mon rapport sur le Pacte pour la croissance et l’emploi en Europe forment les actes majeurs de mon engagement en votre nom.

Vous pouvez comptez sur moi pour continuer à porter ces exigences.

Bonne rentrée à chacun(e) de vous