publié le 24 juillet 2013
Mission au Mali pour la démocratie et le développement

Ce jeudi 25 juillet 2013, je me rendrais sur le territoire de la République du Mali à l’occasion de l’organisation des élections présidentielles. Mandaté par l’Organisation internationale de la Francophonie pour représenter la France, j’aurais à coeur de suivre chaque moment de ce jalon dans l’histoire du Mali.

Après tant de mois de guerre et de marasme économique et politique, l’élection d’un président à travers le suffrage universel semble être une étape indispensable afin de constituer un gouvernement légitime. La tâche sera grande : organisation d’élections législatives, reconstruction du Nord, relance du développement, refondation d’une union nationale dans des conditions démocratiques, reconquête d’une légitimité internationale. Pour cela, le Mali pourra compter sur ses propres forces, qui allient l’énergie de la jeunesse et la sagesse de l’expérience, mais aussi sur les instances africaines et internationales.

Ce premier pas doit donc être sans faute, et la présence d’observateur doit permettre une élection transparente et paisible. J’espère ainsi avoir très prochainement l’occasion de présenter mon compte rendu sur ce site, dès mon retour de mission le lundi 29 juillet.