publié le 16 mai 2013
Amnistie Sociale : ne pas confondre engagement et délinquance

Dans le cadre du débat sur l’application de la proposition de loi d’Amnistie sociale pour les personnes reconnues coupables de dégradation de biens publics et privés ou d’entrave à l’exercice de l’activité économique dans le cadre de manifestations ou de protestations syndicales,  j’ai souhaité intervenir sur la forme et sur le fond.

Au sein de l’Hémicycle bien entendu, où ce débat doit s’effectuer dans le calme pour d’échanger sur les droits syndicaux et salariaux, mais également dans différents médias, en portant l’exigence d’un discernement entre les actes et les motivations de chacun.

Pour ma part, je me suis exprimé en faveur de cette amnistie sociale. Dans cette optique, je vous invite à retrouver mon interview dans Paris Match ci-dessous.

http://m.parismatch.com/Actu/Politique/Razzy-Hammadi-sur-l-amnistie-sociale-Proteger-l-action-syndicale-a-long-terme-513382