publié le 14 février 2013
Réforme bancaire: moraliser et réguler l’activité bancaire

Retrouvez-ci dessous mon intervention lors de la discussion générale sur le projet de loi sur la réforme bancaire.

J’y défendais ma position en faveur de ce texte qui donne à la régulation bancaire une toute nouvelle dimension, en renforçant les pouvoirs de l’Autorité des marchés financiers et surtout de l’Autorité de contrôle prudentiel, qui se voit adjoindre un nouveau rôle essentiel d’autorité de résolution. Le texte plafonne également les frais bancaires qui ne sont plus acceptables.

Mon intervention annonçait cependant une discussion engagée et constructive à l’Assemblée, afin de renforcer encore la partie du projet de loi qui vise à séparer les activités spéculatives des activités de dépôt au sein des banques.