publié le 21 décembre 2012
Intervention au Mali : un cadre juridique pour une cause nationale

Retrouvez mon communiqué de presse relatif à la résolution de l’ONU du 20 décembre 2012 :

 Razzy Hammadi, député de la 7ème circonscription de Seine-St-Denis, se félicite de l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU de la résolution du 20 décembre 2012 permettant le déploiement d’une force internationale et d’une action pour permettre à la République du Mali de retrouver son intégrité.

Razzy Hammadi voit dans la résolution 2085 les fondements d’une intervention militaire multilatérale permettant à terme de trouver une solution politique. L’action de la France en faveur d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies permettant le déploiement d’une force africaine au Mali a ces derniers mois redonné espoir et confiance aux acteurs engagés dans la résolution de ce conflit.

En appelant Bamako à «lancer un dialogue politique pour rétablir pleinement l’ordre constitutionnel » à travers l’organisation d’élections d’ici au mois d’avril 2013, mais aussi de « négociations crédibles » avec les groupes touareg, elle témoigne d’une prise de conscience générale des problèmes que rencontre le peuple malien.

En tant que président du groupe d’amitié France-Mali, monsieur Razzy Hammadi se tient à disposition des différents acteurs pour accompagner les initiatives permettant la reconstruction du pays et le dialogue politique. Suite à ses rencontres avec différentes associations franco-maliennes, il souhaite souligner l’importance du dialogue interparlementaire entre les députés des deux pays et de l’organisation d’Assises de la coopération décentralisée.