publié le 12 décembre 2012
Démission du premier ministre du Mali

Suite à la démission du premier ministre du Mali, retrouvez ma prise de position en tant que député de Seine-Saint-Denis.

Monsieur Razzy Hammadi condamne  avec la plus grande fermeté les circonstances qui ont amené à la démission du Premier ministre du Mali Cheikh Modibo Diarra

Le rôle qu’a joué la junte militaire dans cette démission est inacceptable et doit être condamné.

Alors que le peuple malien, la communauté internationale et la France en particulier, agissent de toutes leurs forces afin de retrouver la paix, la souveraineté et l’intégrité territoriale du Mali, le rôle de certaines composantes de l’armée malienne n’est ni de s’ingérer dans les affaires politiques et encore moins de rajouter de l’instabilité institutionnelle au drame qui traverse le Mali.

C’est dans l’intérêt du Mali mais aussi de la sécurité de l’ensemble de la région, que dans les plus brefs délais, un nouveau Gouvernement doit être formé. La force africaine de stabilisation n’apparaît, au regard des derniers événements, que plus urgente.