publié le 20 novembre 2012
Réunion du groupe d’amitié France Mali

Razzy Hammadi, député de la 7ème circonscription de Seine-St-Denis et président du groupe d’amitié France-Mali, se réjouit de l’action entreprise par le gouvernement et le chef de l’Etat en faveur d’une concertation et d’une action pour permettre à la République du Mali de retrouver son intégrité.
Razzy Hammadi voit dans l’action concertée du Président de la République et de son homologue malien, Monsieur Dioncounda Traoré, l’espoir d’une évolution sur la situation au Mali et l’occupation illégitime du Nord du pays par des groupes rebelles et terroristes. L’action de la France en faveur d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies permettant le déploiement d’une force africaine au Mali a ces dernières semaines redonné espoir et confiance aux acteurs engagés dans la résolution de ce conflit.
Cette intervention, que demandent explicitement la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union africaine, serait l’aboutissement d’un effort commun des plus hautes sphères de l’Etat et des associations franco-maliennes, mobilisées depuis plus d’un an pour aider le peuple malien.
Les Assises nationales maliennes, l’Assemblée nationale française, le groupe d’amitié France-Mali forment autant d’instances permettant d’accompagner la mission européenne de renforcement de l’armée malienne, qui doit redonner leur rôle aux Forces Armées maliennes pour la libération de leur pays.
Souhaitant accompagner cette dynamique et mettre son énergie au service de cette cause, Razzy Hammadi a été élu aujourd’hui président du groupe d’amitié France-Mali à l’Assemblée Nationale. L’accélération du dialogue pour accompagner la progression des efforts africains et la reconstruction de ce l’Etat malien forment aujourd’hui deux priorités que chaque membre du groupe pourra porter à travers la discussion et l’action au sein de ce groupe.