publié le 6 août 2012
Zones Prioritaires de Sécurité, une promesse tenue

<div>

Vendredi 27 juillet, M. Hammadi a reçu une copie de la lettre adressée au préfet de la Seine-Saint- Denis, M. Christian Lambert, au sujet de la recrudescence des cas de cambriolage dans le quartier Beaumonts-Jean Moulin à Montreuil.

Conscient des difficultés rencontrées par les différents acteurs de la sécurité à Montreuil, M. Hammadi souhaite organiser une concertation avec les habitants de ce quartier dès la fin du mois d’août afin de mieux porter leur aspiration à la tranquillité dans cette zone de la proche banlieue parisienne.

La réunion des différents préfets avec le ministre de l’Intérieur le 31 juillet Place Beauvau a permis d’aborder la question des zones de sécurité prioritaires, mises en place dès septembre. « Le choix de deux villes de notre département, Saint-Denis et Saint-Ouen, donne aisément une idée du défi qui est le nôtre en matière de sécurité. Le lien de confiance doit être au sein d’un territoire endommagé par l’abandon de 10 ans de droite », explique Razzy Hammadi.

Cette initiative doit permettre d’offrir une opportunité, pour les espaces où les moyens de la police municipale et nationale se révèlent insuffisantes. Comme annoncé par la victoire de François Hollande à l’élection présidentielle, elle accompagnera la mise en place d’une conception de la sécurité différente, celle de la proximité et de la concertation. « Au-delà des chiffres et des mots, nous avons besoin d’actes et de constance », affirme Razzy Hammadi.

</div>