publié le 31 août 2012
Soutien à M. Singh, habitant de Bagnolet

Bagnolet, le vendredi 31 août 2012

Communiqué de presse de Razzy Hammadi

« Travailleur, père de famille et détenu »

 

Suite à la décision de renvoyer M. Baljinder Singh, résident de la ville de Bagnolet, devant le juge des libertés demain samedi 1er septembre, Razzy Hammadi, député de 7ème circonscription de Seine-St-Denis, lui affirme son soutien.

 

Actuellement en rétention au centre de l’école de Police de la Préfecture de Paris après avoir refusé d’embarquer le dimanche 26 août à Roissy, ce père de famille continue aujourd’hui son combat pour construire en France un foyer et permettre à ses enfants, nés en France, de jouir de leurs droits sur le sol français.

 

Travaillant en France depuis 1996, la situation de M. Singh illustre aujourd’hui l’exemple de centaines de travailleurs victimes de l’héritage du gouvernement de Nicolas Sarkozy, qui aura creusé le fossé entre citoyens et forces de l’ordre et attisé la stigmatisation des étrangers.

 

Rejoint en 2009 par sa femme et son fils aîné, probable victime d’une erreur lors d’un contrôle d’identité, M. Baljinder Singh, dont le cadet de 2 ans est né en France, mérite aujourd’hui tout notre soutien. Razzy Hammadi a signalé au Premier Ministre, au Ministre de l’Intérieur et au Préfet de Police de la ville de Paris l’urgence d’une intervention pour la libération de M. Baljinder Singh.

 

Après une décennie de politiques répressives et inefficaces envers ces pères et mères de familles, ces travailleurs et ces étudiants par la droite, « le gouvernement de Jean-Marc Ayrault peut et doit faire preuve d’imagination pour renouveler les rapports entre force de l’ordre et citoyens et penser une nouvelle politique de l’immigration », selon Razzy Hammadi. Il se réjouit qu’aucune piste ne soit exclue, de l’attestation de contrôle d’identité à la mise en place de l’égalité d’accès à l’emploi pour les étrangers.